Pottermore en Bref: Naming Seers

 

– Le texte ci-dessous est une reprise du texte « Naming Seers » publié sur Pottermore. Sa traduction est approximative et je me suis accordée une grande liberté dans sa rédaction. Je vous souhaite une bonne lecture et j’espère de belles découvertes ! Lyne –

 

« Je suis Harry, juste Harry »

Tout comme dans le monde moldu, donner un nom à son enfant peut relever du vrai casse-tête. Mais contrairement aux non sorciers, il existe dans le monde de la magie une très grande diversités de prénoms. En tout cas, bien plus que pour les moldus.

Tout d’abord parce que dans le monde de la magie, il coexiste deux sortes de prénoms. Les prénoms que nous pouvons tout aussi bien trouver chez les moldus que chez les sorciers comme Harry, James ou Ronald, ainsi que les prénoms à la sonorité bien plus particulière et enchanteresse, forts et porteurs de sens comme Albus, Xenophilius ou encore Drago.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas parce que l’on est né dans une famille de sorciers ou de parents sorciers que nous allons nous retrouver avec un prénom à coucher dehors pour les oreilles délicates des non-sorciers.
Par exemple, le prénom Harry est commun aux deux mondes alors que ce dernier n’est pas né-moldu. Tout comme les prénoms de Fred et de Georges.

Mais parfois, donner un prénom à son enfant peut révéler d’une vraie tradition familiale. On pense alors à Harry Potter et Ginny Weasley qui ont donné à leurs enfants des prénoms en lien avec des personnes qui leur sont chères : Albus Severus Potter ; James Sirius Potter et Lily Luna Potter.

Il y a aussi les familles qui souhaitent uniformiser tous les prénoms pour créer une véritable unité.
Comme la famille Black qui donne des noms de constellations et d’étoiles à tous les membres de leur famille, histoire de donner ce côté noble et pur qui leur est souvent attribué.
Et puis, il y a les familles qui choisissent les prénoms en fonction de leurs goûts. Ce qui est par exemple le cas de la famille Potter ou encore de la famille Weasley.

MAIS parce que ce ne serait pas du Harry Potter si on ne parlerait pas un peu de magie, une ancienne pratique sorcière peu être encore utiliser de nos jours pour savoir quel prénom ira le mieux à son enfant en termes de personnalité : il s’agit d’un Naming Seer (dont la traduction en français m’échappe un peu). Ce dernier prédira l’avenir de votre enfant et suggérera un prénom approprié.

Cependant cette pratique se raréfie avec le temps. Les parents préfèrent ne pas se mêler du destin de leurs progénitures et laisser faire la vie. Car si cela peut paraître avantageux d’un côté, imaginez-vous parents d’un enfant dans la destinée se révèle être terrible. Un lourd secret qui vous poursuivra toute votre vie en voyant votre enfant grandir et s’épanouir sans savoir quel sort la destinée lui a réservé.

Lyne
le 19 Mai 2018

Laisser un commentaire

Fermer le menu